Amérique du Nord

L'Amérique du Nord se concentre sur l'éducation du grand public

Le Canada et les États-Unis ont lancé des campagnes nationales de réduction du gaspillage alimentaire. Les autorités s'emploient toujours plus dans la sensibilisation des foyers et des entreprises à ce problème, plusieurs villes, provinces et États ouvrent la voie à d'autres.

Zoom par pays 


Le Canada

La stratégie nationale de réduction du gaspillage alimentaire canadienne "Canada’s National Food Waste Reduction Strategy" (NZWC, 2017) est un effort coordonné au niveau national pour diviser par deux et par tête le gaspillage alimentaire à l’horizon 2030. C'est une approche circulaire qui intègre toute la chaîne alimentaire. Le gouvernement fédéral doit cependant approuver cette stratégie ou bien se décider pour une action alimentaire politique nationale.

En juillet 2018, le Conseil et les parties prenantes de la campagne ont lancé une campagne nationale de réduction du gaspillage alimentaire : Love Food Hate Waste Canada. Afin d'encourager cette mission commune, des outils méthodologiques (NZWC, 2018) sur les manières de mesurer le gaspillage alimentaire ont été créés pour aligner tous les acteurs. Des provinces comme Ontario ont initié un plan d'action supplémentaire (Province of Ontario, 2017) pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Dans le but de favoriser le système alimentaire au niveau régional, Metro Vancouver a adopté une Stratégie Régionale du Système Alimentaire (Metro Vancouver, 2016) avec l'ambition de créer "un système alimentaire soutenable, résilient et sain qui contribuera au bien-être de tous les résidents et à la prospérité économique de la région, tout en conservant notre héritage écologique". L'un de ces objectifs est de construire un système alimentaire respectueux de l'écologie, à travers des études, l'éducation et la sensibilisation au gaspillage alimentaire, mais aussi des initiatives qui renforcent les efforts municipaux dans leur volonté de réduire le gaspillage et les emballages.



Les États-Unis

En 2015, l'USDA et l'EPA ont annoncé le premier objectif de réduction du gaspillage alimentaire pour les États-Unis : réduire de 50 % le gaspillage en 2030 (USDA, 2015). Il existe aussi l'initiative 'Winning on Reducing Food Waste' qui améliore la coordination et la communication entre les différentes agences fédérales, dans le but de mieux informer les Américains sur l'impact du gaspillage alimentaire et l'importance de le réduire.

Plusieurs autres politiques fédérales de réduction du gaspillage alimentaire (REFED, 2019) ont vu le jour et les villes prennent le relais. Austin, au Texas, fait partie de ces villes qui se sont engagées à atteindre le zéro déchet en 2040. Divers programmes garantissent une meilleure utilisation des déchets alimentaires et organiques, loin des décharges, en les intégrant dans une logique de recyclage global (Austin Tex Gov, 2014).



Pour en savoir plus sur le gaspillage alimentaire, c'est par ici.