"Souvent bon après” la date de durabilité minimale

3 months ago

En Suisse, un tiers de la nourriture produite est jetée, bien qu’une grande partie soit encore consommable. Cela vient en partie du fait que beaucoup de consommateurs ne font pas la différence entre les termes "à consommer jusqu’au" (pour une date limite de consommation) et "à consommer de préférence avant le" (pour une date de durabilité minimale). Pour sensibiliser les consommateurs, Too Good To Go lance avec Emmi, Cailler, HUG, Hero, Knorr et d'autres fabricants suisses l'initiative "souvent bon après". Sur les produits sélectionnés, la date de durabilité minimale sera complétée par l'ajout de la mention "souvent bon après", ce qui encourage les consommateurs à utiliser leurs sens pour évaluer la qualité du produit. Les premiers produits portant le nouveau label seront mis sur le marché dès décembre 2019.

Lausanne, le 29 octobre 2019 –En Suisse, 2,3 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. 10% du gaspillage alimentaire est généré par les dates de péremption. Beaucoup de consommateurs ne connaissent pas la différence entre les termes "à consommer jusqu’au" et "à consommer de préférence avant le". “Selon une étude de l'UE, 53% des personnes interrogées ne savent pas la différence entre la date de durabilité minimale et la date limite de consommation”, explique Lucie Rein, Country Manager de Too Good To Go Suisse. Ce nouveau label ajouté sur certains produits de plus de 10 producteurs suisses va changer cela.

"Aujourd'hui, nous faisons plus confiance aux dates de péremption qu'à nos sens - à tort ! Par cette initiative nous voulons inviter les consommateurs à utiliser à nouveau leurs yeux, leur nez et leur bouche pour juger par eux-mêmes si un produit est encore comestible après la date de durabilité minimale. De cette façon, nous pouvons tous travailler ensemble pour protéger l'environnement et épargner nos portes-monnaie ", explique Lucie Rein. "L'astuce simple est d’observer, sentir, goûter et ensuite savourer le produit.”

"À consommer jusqu’au" est différent de "À consommer de préférence avant le"

La date limite de consommation (DLC) est requise par la loi pour les denrées périssables. Elle indique le jour après lequel les produits peuvent devenir nocifs pour la santé même s’ils sont parfaitement conservés. En revanche la date de durabilité minimale (DDM) est une garantie de qualité donnée par le fabricant pour les aliments ayant une durée de conservation plus longue. Elle décrit combien de temps, au minimum, un produit conserve ses propriétés spécifiques lorsqu'il est conservé correctement. La plupart des produits ont donc une durée de conservation bien au-delà de la date de durabilité minimale.

Emmi, Cailler, la famille HUG, Hero, Knorr et bien d’autres à bord

Pour que l'initiative aboutisse aux résultats escomptés, il faut des représentants forts de l'industrie alimentaire convaincus. "La date de durabilité minimale est une garantie de qualité. Cependant, de nombreux consommateurs assimilent celle-ci à la date limite de consommation et, malheureusement, jettent les aliments sans même réfléchir, une fois la date de durabilité minimale passée. Afin d’éviter cela, il existe une règle très simple : si l'odeur et le goût sont bons et qu'aucun changement visuel n'est apparu, un produit peut généralement être consommé. Nous soutenons donc l’initiative "souvent bon après" et nous communiquerons également de notre côté. “ déclare Marc Heim, chef de division suisse chez Emmi. Andres HUG, Président de HUG AG est du même avis, "Avec Too Good To Go, nous nous engageons dans la lutte contre le gaspillage alimentaire parce que nous préférons que nos biscuits soient consommés plutôt que gaspillés ".

Les initiateurs sont convaincus que ce nouveau label sensibilisera le public au gaspillage alimentaire et attendent avec impatience d'autres producteurs qui voudraient se joindre au projet.

À propos de Too Good To Go

Too Good To Go est un mouvement qui lutte contre le gaspillage alimentaire. Grâce à son application gratuite, la startup met en relation les restaurants, les supermarchés et les boulangeries avec les utilisateurs afin qu'ils puissent sauver leurs invendus sous forme de paniers surprise. Les utilisateurs voient sur l'application quels commerces proches d’eux proposent des paniers et peuvent aller les récupérer à prix réduit à l'heure indiquée. Tout le monde est gagnant : les commerçants, les utilisateurs et l'environnement !

Contact média

Too Good To Go

Oriah Kaspi

Tel. +41 78 783 10 40

okaspi@toogoodtogo.ch

Matériel de presse

Images : https://drive.google.com/drive/folders/1cvNsa4WjxQdTOeQCVdQ2w051wGSWdGPc

Video : https://drive.google.com/drive/u/0/search?q=brand%20video

Logo et images : https://drive.google.com/drive/folders/11YWnTDJDQyfrMmPqVaNYkRXgvaaHiEad

Faits et chiffres : https://toogoodtogo.ch/fr-ch/movement

Liens

Application : https://share.toogoodtogo.com/

Landing Page : https://toogoodtogo.ch/fr-ch/campaign/date-labelling

Facebook : www.facebook.com/tgtgch

Instagram : www.instagram.com/toogoodtogo_ch/

Hashtags : #toogoodtogo #oftlängergut #wastewarriors #movementswitzerland